La Ğ1

La première monnaie libre de l'histoire !

Le 8 mars 2017, 59 personnes ont fait naître la première monnaie libre de l’histoire de l’humanité.

Elle s'appelle « Ğ1 », ce qui se prononce « Ğ une » ou, plus simplement, « Jüne ».

Chaque jour, de plus en plus de gens adoptent la Ğ1 comme intermédiaire d'échange.

La Ğ1 en quelques chiffres

3332
annonces publiées sur ğchange
26
groupes locaux
2564
membres coproducteurs

Des utilisateurs partout en France et en Belgique !

On trouve des utilisateurs de la Ğ1 un peu partout en France et en Belgique

On recense déjà plus de 900 personnes rien qu'en Occitanie !

Carte des membres de la Ğ1
Voir la carte des membres de la Ğ1

Une monnaie sécurisée par blockchain

La Ğ1 est une blockchain.

La blockchain est une technologie apparue en 2007 avec le Bitcoin.

Pour faire simple : imaginez la blockchain comme un grand livre de comptes partagé par tout le monde, et qui serait mis à jour en permanence.

Ce registre partagé est signé par cryptographie, ce qui présente l'avantage de rendre les transactions infalsifiables, car une écriture comptable (une transaction) ne peut être ajoutée qu'en prenant en compte les précédentes.

Impossible donc de tricher en créant de la fausse monnaie !

La Ğ1 n'est pas le Bitcoin !

Notez que la Ğ1 est une monnaie libre, donc un système aux antipodes du Bitcoin.

Dans le Bitcoin, la quantité totale de monnaie est limitée (à 21 millions de bitcoins). À l'inverse, dans une monnaie libre comme la Ğ1, la masse monétaire n'arrête jamais de croître.

Pour cette raison, on imagine mal le Bitcoin être utilisé comme monnaie pour des produits de consommation courante, alors que c'est déjà le cas en Ğ1 !