Des monnaies sûres

Moins de crises financières en monnaie libre

En monnaie dette, la spéculation est exacerbée par la création monétaire effectuée par les banques privées.

Lorsqu'une bulle explose, on choisit généralement de créer à nouveau de la monnaie pour sauver les banques de la faillite.

Cette nouvelle monnaie finit tôt au tard par être investie sur des valeurs jugées plus sûres, ce qui provoque une augmentation importante des prix desdites valeurs, comme par exemple les valeurs immobilières dans les grandes métropoles.

Si on regarde le prix d'une baguette de pain ou d'un café, on ne se rend pas compte de l'inflation, car la monnaie créée pour les marchés financiers retombe rarement dans les biens de consommation courante.

En revanche, lorsqu'on observe les prix de l'immobilier, c'est une autre affaire, d'autant plus si on "compte en relatif", c'est-à-dire si on exprime les prix, non en euros "courants", ni même en euros "constants", mais en nombre de minima sociaux.

Par exemple, lorsqu'on rapporte chaque année le prix du m² à Paris au montant des minimas sociaux pour ladite année, on observe que ce prix a été multiplié par 2,58 entre 1998 et 2015 ; ce qui représente une augmentation moyenne plus de 5%/an.

Prix de l'immobilier à paris

Les monnaies dettes : imprévisibles !

En monnaie dette, la création monétaire est effectuée de façon imprévisible.

Voici par exemple l'évolution de la masse monétaire en zone euro entre 1998 et 2018 :

Création monétaire en zone Euro

Pas de mauvaise surprises en monnaie libre

À l'inverse, en monnaie libre, la création monétaire est définie à l'avance, selon une formule mathématique invariable, ce qui donne la création monétaire suivante :

Création monétaire libre

Les formules mathématiques qui régissent la création monétaire en monnaie libre ont été définies une fois pour toutes en 2010 dans un ouvrage de Stéphane Laborde, intitulé Théorie Relative de la Monnaie (TRM).

La formule traversera les décennies sans changer.

Théorie Relative de la Monnaie

La TRM est consultable en ligne